Quelles sont les principales difficultés rencontrées par les managers de proximité ?

Ce métier de manager demande certaines qualités pour faire passer les consignes à l’équipe. Il ne doit pas dominer ses subordonnés, mais plutôt offrir une autonomie aux salariés.

Les rôles principaux d’un manager de proximité

Le rôle d’un manager de proximité consiste à l’encadrement de l’équipe dans toutes les missions qu’elle effectue. Il est placé en tant qu’intermédiaire entre les dirigeants et les opérateurs. Il met en œuvre les directives émises par l’employeur, mais transmet également les attentes des salariés aux dirigeants. Les managers assurent donc une mission importante pour une communication fluide entre les employés et les chefs de d’entreprises. Un bon manager accompagne son équipe pour améliorer leur compétence et leur productivité. Pour se faire, il utilise différentes techniques. Pour mieux encadrer l’équipe, il doit disposer d’une aisance relationnelle entre ses subordonnés. Toutefois, les employés doivent faire preuve de respect envers son manager. Ainsi, le manager de proximité doit surmonter quelques difficultés pour réussir ses taches.

La complexité du métier de manager

Son rôle de relais devient source de difficultés quand il est tourmenté en même temps par les souhaits des décideurs de l’entreprise et les salariés. La gestion de ces attentes qui sont souvent difficilement conciliables est une des complexités du métier. Il en est par exemple des objectifs de productivité de qualité imposés par les dirigeants d’une part et le bien-être réclamé par les salariés. Cette position inconfortable entraîne parfois la diminution de leur crédibilité auprès de son équipe parce que dans la pratique, les directives des dirigeants sont privilégiées. Les managers sont victimes du syndrome appelé club sandwich qui se présente par l’abondance des taches qui leur sont confiées par leurs supérieurs. On demande beaucoup à ces derniers sans parler du reporting systématique qui accapare leur temps et qui vise à accentuer les contrôles.

Quelles solutions pour un bon management ?

Toutefois, le manager possède un large de manœuvre pour prendre des décisions qu’il juge nécessaire pour organiser son équipe. Les managers doivent avoir des compétences managériales, la qualité d’expert ne suffit pas. Les grandes entreprises font appel à des services de coaching pour aider les managers à surmonter ces obstacles. Il est parfois difficile de maîtriser toutes les compétences pour mener à bien sa mission. Le coaching de manager permet ainsi de renforcer leur capacité dans la gestion des situations complexes et les difficultés du management. Il doit être le premier exemple de ce qu’il dit. Il faudra alors surpasser les limites en se faisant accompagné par un professionnel.

Management directif, persuasif, participatif, délégatif : les différences et les nuances
Les conseils pour développer une bonne cohésion d’équipe